L’UDES demande des comptes

Les entreprises sociales et solidaires représentent plus de 10 % de l’emploi en France. Selon l’Union des employeurs de l’économie sociale et solidaire (UDES), l’économie sociale et solidaire (ESS) n’est pas suffisamment soutenue par l’Etat. Afin que la politique en matière d’ESS soit plus ambitieuse, l’UDES demande à l’Etat et aux collectivités locales de réserver une part des marchés publics à l’ESS. Afin que l’ESS soit réellement considérée et connaisse une réalisation à la hauteur des ambitions affichées par l’Etat, l’UDES se montre également favorable au projet de redéfinition de l’entreprise qui intègrerait les problématiques sociales et environnementales (voir à ce sujet, dans notre Baromètre & Tendances, la brève « Révision de la définition de l’entreprise dans le Code civil »).

Répondre

Saisissez votre commentaire
Saisissez votre nom ici