Dans LDD, il y a développement durable

Le Livret de Développement Durable et Solidaire (LDDS, ex Codevi – Compte pour le développement industriel) sera désormais davantage dédié à l’investissement vert et aux grands problèmes de l’écologie. Le LDDS n’est pas l’apanage des grands groupes qui investissent, mais s’adresse à tous les épargnants, aux particuliers. L’épargne française déposée sur les LDDS dépasse les 100 milliards d’euros. Toutefois, aujourd’hui, seulement 10 milliards sont alloués à la transition énergétique en tant que telle. L’argent du LDDS finance le logement social, la construction ou la rénovation d’infrastructures durables, les projets de collectivités locales. Avec Bruno Le Maire, Ministre de l’Economie et des Finances, l’acronyme LDDS pourrait bien désigner une réalité et ne plus être seulement un flot de paroles ou un songe creux. Le taux de ce produit d’épargne réglementé (et non imposable) n’est pas revu à la hausse et reste de 0,75 % avec un plafonnement à hauteur de 12 000 euros.

Répondre

Saisissez votre commentaire
Saisissez votre nom ici