L’État recentre ses aides pour les agriculteurs débutant dans le bio

Le ministre de l’Agriculture Stéphane Travert a annoncé le 20 septembre que l’Etat allait se désengager à partir de 2018 des « aides au maintien » à destination de l’agriculture biologique. Le gouvernement souhaite, en effet, se recentrer sur les aides à la conversion, destinées à donner un coup de pouce aux agriculteurs qui se lancent dans le bio. Plein d’espoir, le ministre de l’Agriculture a déclaré : « C’est au marché de soutenir le maintien de l’agriculture biologique car la demande est là ». Il en a également profité pour rappeler que le secteur biologique français connaissait une croissance « historique ». Le marché est, en effet, estimé à plus de sept milliards d’euros en 2016, soit une croissance de 20% par rapport à l’année précédente qui affichait déjà, elle-même, une hausse de 15%.

Répondre

Saisissez votre commentaire
Saisissez votre nom ici