Nous vivons à crédit depuis le 2 août

Vivre à crédit, cela veut dire que nous avons consommé du 1er janvier 2017 jusqu’au 2 août 2017 tout ce que la Terre pouvait produire en un an. Passé ce jour, nous avons dépassé les capacités de production de la Terre pour une production renouvelable tous les ans. Concrètement nous sommes entrés en surproduction, et surexploitation de la Terre encore un peu plus tôt cette année. D’après les ONG Global Footprint et WWF, nous aurions aujourd’hui besoin de 1,7 planètes pour subvenir à nos besoins. Une demande bien au-dessus de « l’offre » de la Terre qui ne cesse d’augmenter depuis 1971.

Répondre

Saisissez votre commentaire
Saisissez votre nom ici