Des états généraux de l’alimentation jusqu’à novembre

Le 20 juillet dernier, l’Etat a lancé les états généraux de l’alimentation. Ceux-ci prendront la forme de 14 ateliers thématiques, d’une consultation publique sur Internet, et feront intervenir pas moins de 11 ministères pilotés par celui de l’Agriculture. L’objectif ? Favoriser la mise en place d’une chaîne de production plus durable et, bien sûr, plus équitable, afin de prévenir les crises agricoles qui font l’actualité chaque année. Pour le consommateur, le but est d’offrir une nourriture plus saine, et plus respectueuse de l’environnement. Ces états généraux se tiendront jusqu’en novembre et seront l’occasion notamment de tenter de trouver une solution pour permettre la durabilité des 20000 petites exploitations françaises. Emmanuel Macron a d’ailleurs reçu à l’Elysée la plupart des syndicats d’agriculteurs afin d’évoquer les états généraux, mais aussi les aides européennes, le 7 août dernier.

Répondre

Saisissez votre commentaire
Saisissez votre nom ici