Vite compris le 26 octobre

Temps de lecture estimé : 2 minutes

Temps de lecture constaté 2′

Les Français·es tiennent encore à l’argent liquide Qui a dit que les cartes bancaires allaient complètement faire disparaître le cash ? À en croire une enquête menée par Ipsos pour la Monnaie de Paris, plus de 9 Français·ses sur 10 affirment avoir recours régulièrement aux espèces. Près de 70 % d’entre eux·elles concèdent même utiliser l’argent liquide « au quotidien ». Seules 9 % des personnes interrogées ont déclaré n’avoir jamais recours aux espèces. Sans surprise, le cash sert avant tout à régler les petits paiements : 87 % des personnes sondées déclarent se servir d’espèces chez les petit·es commerçant·es et 72 % dans les distributeurs automatiques. Bref, plus de 80 % des Français·es se considèrent encore très attaché·es à l’argent liquide.

Les concentrations de gaz à effet de serre dans l’air battent de nouveaux records Encore une mauvaise nouvelle pour le climat, juste avant la tenue de la Cop 26 à Glasgow. « Au rythme où augmentent les concentrations de gaz à effet de serre, l’élévation des températures à la fin du siècle sera bien supérieure aux objectifs de l’accord de Paris, soit 1,5 à 2 degrés celsius au-dessus des niveaux préindustriels », a prévenu le secrétaire général de l’Organisation météorologique mondiale (OMM), Petteri Taalas. À titre d’exemple, la concentration de CO2, premier des gaz à effet de serre, se situait en 2020 à 149 % des niveaux de 1750. Le taux monte même à 262 % pour le méthane. Ou 123 % pour le protoxyde d’azote. Nous sommes encore loin – mais alors très loin – du but. Plus d’une soixantaine d’États entendent parvenir à une neutralité carbone en 2050, espérons que ces engagements dépassent de simples promesses…

Une aide de 200 euros pour passer le Bafa • Lundi 25 octobre, le secrétariat d’État à la Jeunesse et l’engagement a annoncé une aide exceptionnelle de 200 euros à destination de 20 000 jeunes en vue de financer une partie de la formation des métiers de l’animation (Bafa). L’objectif est de lutter contre le manque de main d’œuvre qui frappe les secteurs de l’animation : dans une enquête publiée le 25 octobre, 82 % des structures employeuses déclarent avoir des difficultés de recrutement, notamment dans l’animation (74 %). « Il y a de moins en moins de titulaires du Bafa. En 2011, ce brevet était attribué à 53 000 personnes. En 2019, ce chiffre est tombé à 43 000. Et la crise de la covid est venue compliquer les choses, en empêchant la tenue de nombreuses sessions de formation », a rappelé la secrétaire d’État Sarah El Haïry. Pour rappel, généralement le coût de la formation pour passer le Bafa avoisine les 800 voire 900 euros. Le dispositif exceptionnel de 200 euros pourra être demandé dès le 1er janvier, sous conditions de ressources.

Hausse des ventes de cognac ! • On en viendrait presque, dans le secteur, à oublier la triste parenthèse covid-19. Dès le milieu de l’année 2020, les ventes de cognac ont bien repris. Avant même de s’accélérer. À fin septembre, elles affichent une hausse de 24,2 % à 3,6 milliards d’euros, sur douze mois glissants, selon le Bureau national interprofessionnel du cognac (BNIC). Fin avril, la progression était de 7 % sur un an. Bien entendu, les ventes ne s’observent pas sur tous les marchés avec la même intensité : ce sont bien les États-Unis et la Chine qui s’affichent comme les deux marchés clés ! Dans le détail, sur un an, l’Alena (Amérique du Nord et Mexique) a totalisé des ventes de 1,69 milliard d’euros. Devant l’Extrême-Orient avec 1,27 milliard d’euros. Derrière, l’Union européenne est à la traîne avec 415 millions d’euros.

Formé en Sorbonne – soit la preuve vivante qu'il ne faut pas « nécessairement » passer par une école de journalisme pour exercer le métier ! Journaliste économique (entreprises, macroéconomie, management, franchise...). Friand de football et politiquement égaré.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.