Vite compris le 22 septembre

Temps de lecture estimé : 2 minutes

Temps de lecture constaté 2′

Depuis la crise, le marché des bonbons grince des dents • Énième victime de la pandémie covid-19. Les fermetures des parcs d’attractions, des cinémas ou des fêtes foraines – pendant de longs mois – ont entraîné la  baisse des ventes de bonbons. Comme les dragées, les guimauves, les sucettes ou autres pralines. Les restrictions qui ont un temps encadré les fêtes familiales ont aussi eu un effet négatif sur le marché. Après une chute de 8,5 % en 2020, les ventes de bonbons tentent de repartir. Mais trop lentement. En réalité, les Français·es achètent de plus en plus sur Internet et cèdent donc moins aux rayons de bonbons situés juste devant les caisses des supermarchés…

La France proche du top 10 des pays les plus innovants • Lundi 20 septembre, l’édition 2021 de l’Indice mondial de l’innovation a révélé le bonne forme de l’hexagone en termes d’innovation. L’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle établit son classement à partir de 80 critères. Lesquels sont répartis en deux catégories : les moyens mis en œuvre en matière d’innovation et les résultats effectifs des activités d’innovations. Et à ce petit jeu, la France se classe 11e. Alors qu’elle plafonnait encore à la 22e place dix ans plus tôt. Le rapport salue « les progrès remarquables » de la France ces dernières années. Plus haut, la Suisse et la Suède occupent les deux premiers rangs.

Universal Music Group réussit son entrée en Bourse • Des débuts pour le moins fracassants pour la filiale de Vivendi. Le titre d’Universal Music Group a grimpé à 25,52 euros vers 07 h 30 (GMT). Soit près de 38 % au-dessus de son prix d’introduction, fixé à 18,50 euros lundi 20 septembre. Pas de surprise en réalité pour les investisseurs. Qui voient dans Universal une très forte croissance. L’entreprise témoigne d’une part de marché de 40 % et s’affiche comme le leader de son secteur – avec pas moins de 7,4 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2020. Quand vous êtes propriétaire des studios Abbey Road – qui ont abrité les Beatles – ou d’EMI Records – Metallica ou Justin Bieber –, votre introduction en Bourse laisse peu de place à un potentiel flop !

Ciclade, le site utile pour retrouver de l’argent oublié • Et le service est gratuit, il appartient à la Caisse des dépôts. « Ciclade » permet de rechercher de l’argent oublié, en quelques clics, et de récupérer cet argent – sous preuve de légitimité. Un compte bancaire oublié, un plan d’épargne entreprise perdu ou une assurance vie héritée sans en être informé·e… les exemples ne manquent pas pour expliquer des sommes non réclamées. À l’origine de « Ciclade », la loi Eckert. Laquelle impose depuis 2016 aux banques et compagnies d’assurance de recenser les comptes inactifs et de signaler leur existence aux titulaires et ayants droit. Quand l’inactivité dépasse un certain délai, les établissements transfèrent la somme directement auprès de la Caisse des dépôts et consignations. À vos claviers, sait-on jamais.

Formé en Sorbonne – soit la preuve vivante qu'il ne faut pas « nécessairement » passer par une école de journalisme pour exercer le métier ! Journaliste économique (entreprises, macroéconomie, management, franchise...). Friand de football et politiquement égaré.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.