Vite compris le 2 novembre

Temps de lecture estimé : 2 minutes

Temps de lecture constaté 2′

Montant des frais bancaires de succession, l’UFC-Que Choisir s’alarme !  • D’un côté l’addition souvent très salée des pompes funèbres. De l’autre les tarifs bancaires de succession. Dans une étude rendue publique vendredi 29 octobre, l’association de consommateurs UFC-Que Choisir pointe du doigt le montant exorbitant des tarifs bancaires pratiqués au moment de la clôture d’un compte dès lors qu’une personne décède. On dit de ces frais qu’ils servent à rémunérer le traitement des opérations administratives jusqu’au transfert des avoirs aux héritier·ères. Selon l’UFC-Que Choisir, le montant médian de succession tourne autour de 20 000 euros et les banques françaises ponctionnent 233 euros en moyenne. Avec de grands écarts selon les banques : LCL – pour le montant indiqué – pratique 527 euros de frais, Crédit mutuel Centre Est Europe 120 euros.

Dassault Systèmes, vers une année 2021 record • Il y a deux ans, Dassault Systèmes rachetait Medidata, une façon de se repositionner aussi sur le secteur de la santé. Puisque la plate-forme se retrouve sollicitée par les grands laboratoires qui travaillent sur des vaccins ou traitements à ARN messager en vue de la modélisation de molécules. Hormis la santé, Dassault Systèmes a vu la demande des entreprises s’élever pour d’autres branches, comme l’aéronautique ou l’automobile. «  Nous sommes sur une croissance à deux chiffres sur environ 90 % de notre surface de chiffre d’affaires », se félicite Bernard Charlès, le directeur général de Dassault Systèmes. Bref, l’éditeur a revu ses prévisions à la hausse et s’attend à un chiffre d’affaires de 4,8 milliards de dollars pour 2021.

Au troisième trimestre, la croissance atteint 3 % • « C’est un chiffre qui est au-delà nos espérances », se réjouit le ministre de l’Économie et des Finances Bruno Le Maire. La croissance du PIB tricolore a progressé de 3 % au troisième trimestre par rapport au trimestre précédent. Ce chiffre est bien supérieur à ce qui avait été anticipé par toutes les institutions et analyses. Dans sa prévision de septembre, l’Insee prévoyait 2,7 %, c’est ce même institut qui a révélé le chiffre de 3 % de croissance vendredi 29 octobre. Au total, la production de biens et services marchands a bénéficié de la forte reprise de l’activité de l’hôtellerie-restauration – qui a bondi de 43 % sur le trimestre. Résultat, la richesse nationale en vient même à frôler son niveau d’avant crise.

Pour le mouvement Ethic, la prime « inflation » de 100 euros pose problème • C’est le Premier ministre en personne, Jean Castex, qui avait annoncé la nouvelle. Face à l’inflation qui frappe le pays – notamment sur le plan des carburants – le gouvernement a promis 100 euros pour les Français·es qui gagnent moins de 2 000 euros nets par mois. Pour Ethic, le mouvement des « Entreprises de taille humaine indépendantes et de croissance », cette prime interroge : pourquoi les retraités, les chômeurs, les fonctionnaires, les employés des collectivités et des hôpitaux… ne recevront-ils pas la prime en même temps que les salariés ? Il est demandé aux entreprises de s’organiser dans un délai plus court que tous les organismes d’État ? Comment devra-t-être versée la prime pour les salariés à temps-partiel ou multi-employeurs ? et bien d’autres questions.

Franks pense à la franchise pour fin 2022 • La jeune enseigne, fondée en 2020, évolue sur le marché du hot-dog. Franks devrait achever l’année 2021 avec une dizaine de restaurants tenus en propre. Avant un lancement en franchise attendu l’année suivante : « Nous souhaitons bien tester le concept avec une vingtaine de points en succursale avant de lancer la franchise. Nous sommes convaincus que ce modèle est le mieux adapté à un développement, mais nous voulons le faire bien. La franchise permettra notamment de développer l’enseigne sur des zones plus restreintes et sur lesquelles nous ne serions pas allés », confie Jonathan Sellam, le cofondateur, pour L’Officiel de la Franchise.

Formé en Sorbonne – soit la preuve vivante qu'il ne faut pas « nécessairement » passer par une école de journalisme pour exercer le métier ! Journaliste économique (entreprises, macroéconomie, management, franchise...). Friand de football et politiquement égaré.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.