Vite compris le 12 octobre

Temps de lecture estimé : 2 minutes

Temps de lecture constaté 2’

À cause des cryptomonnaies, l’Iran s’attend à des pannes de courant • En Iran, la compagnie publique de distribution d’électricité alerte sur les conséquences potentielles des cryptomonnaies : « 10 % des pannes d’électricité de cet hiver » pourraient être causées par « l’utilisation des machines illégales de minage ». Cet été, le pays a connu de nombreuses coupures de courant, qui s’expliquent – pour 20 % d’entre elles – par « des machines de cryptomonnaies illégales ». Pour rappel, cette dépense d’énergie provient de ce que l’on appelle le minage. Une opération au cours de laquelle une masse d’ordinateurs surveillent en permanence ce qui est écrit et consigné au sein de la blockchain (chaîne de blocs).

L’égalité femmes-hommes, un des sujets prioritaires pour les salarié·es • D’après la 10e édition du baromètre annuel du Medef, près de 47 % des salarié·es considèrent comme prioritaire l’égalité entre les femmes et les hommes en entreprise. « L’égalité hommes-femmes est tellement encadrée par le législateur que ça pourrait être devenu un sujet d’indifférence […] mais pas du tout. L’exigence des salarié·es ne cesse de monter, que ce soit l’égalité en général, ou l’égalité salariale », indique à l’AFP Armelle Carminati, présidente de la commission innovation sociale et managériale du Medef. Comme sujets prioritaires, arrivent ensuite l’égalité des chances (46 %), l’âge (37 %) et le handicap (33 %). Enfin, la crainte de se trouver en situation de discrimination a reculé chez les salarié·es en 2021, cette crainte touche 45 % d’entre eux·elles.

Taxation des multinationales, l’accord historique se précise ! • Il se confirme même pour  les pays européens. En juillet, on avait assisté à l’accord historique au G20 Finance à Venise sur un taux minimum mondial sur les bénéfices, à 15 %. Depuis, les États européens réticents ont rejoint les rangs comme l’Irlande et l’Estonie. Pour la Hongrie, elle a bien rejoint l’accord mondial, mais bénéficie d’une mise en œuvre progressive. Bref, « c’est un point final à quatre ans de négociations intenses », s’est réjoui Bruno Le Maire, ministre de l’Économie et des Finances. Enfin les géants du numérique vont payer leur juste part d’impôt dans les pays, dont la France, dans lesquels ils font des profits », a-t-il ajouté. De leur côté, le Kenya, le Pakistan, le Sri Lanka et le Nigéria, notamment, s’opposent toujours à l’accord.

Soniga défend une démarche plus en accord avec l’environnement. Et un gain de temps considérable pour faire installer une piscine.Avec l’aide de Google, le fisc va traquer les piscines non déclarées • Bercy s’appuiera, dès le mois d’octobre, sur des outils de Google et du cabinet Capgemini pour s’assurer de la bonne déclaration au fisc des piscines et bâtis. Neuf départements seront dans un premier temps concernés : les Alpes-Maritimes, le Var, les Bouches-du-Rhône, l’Ardèche, le Rhône, la Haute-Savoie, la Vendée, le Maine-et-Loire et le Morbihan. Puis l’ensemble du territoire à partir de 2022. Concrètement, la Direction générale des finances publiques va « recourir aux technologies innovantes d’intelligence artificielle et de big data pour garantir une meilleure fiabilité des bases de la fiscalité directe locale à partir des prises de vues aériennes de l’Institut national de l’information géographique et forestière (IGN) ». En parallèle, la DGFiP sollicitera Google « pour la fourniture de l’infrastructure cloud et de l’hébergement et à ses services pour les prestations de développement des modèles d’intelligence artificielle ». Gardez en tête qu’une piscine, enterrée dans le sol ou hors sol, en bois ou à structure rigide, doit faire l’objet d’une déclaration en vue du calcul de la taxe habitation et de la taxe foncière.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.