Temps de lecture estimé : 1 minute

Temps de lecture constaté 0,30’

L’appli souhaite devenir le yuka de la mode.

L’application shopping Choose resserre son offre pour ne conserver que les marques « à impact positif ». Objectif affiché : atteindre le million d’euros de volume d’affaires en décembre. L’appli initialement dédiée à l’organisation de ventes événementielles généraliste entreprend un nouveau changement de cap. « Aujourd’hui, nous avons besoin de mettre du sens derrière les produits que nous consommons », affirme la marque. « C’est pourquoi nous avons sélectionné cette créatrice parisienne qui produit dans son atelier de Montmartre cette crème 100 % naturelle et non testée sur les animaux… » Pour marquer son territoire, la jeune start-up soigne la rédaction de ces « belles histoires ». Elle se veut la référence du consommateur exigeant pour distinguer des marques « vraiment éthiques » des spécialistes du greenwashing. Ainsi, Mango se voit attribuer un « Pas assez bien ». H&M et Zara sont gratifiés d’un « C’est un début », tandis qu’Adidas décroche la note maximale. MB

Le doyen de la tribu. Ai connu la composition chaude avant de créer la 1re revue consacrée au Macintosh d'Apple (1985). Passé mon temps à créer ou reformuler des magazines, à écrire des livres et à en traduire d'autres. Ai enseigné le journalisme. Professe l'écriture inclusive à la grande fureur des tout contre. Observateur des mœurs politiques et du devenir d'un monde entré dans le grand réchauffement...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.