Centrale Lille lance un plan ambitieux pour sa recherche

Centrale Lille, établissement public d’enseignement supérieur sur la région Hauts-de-France, déploie sa nouvelle politique scientifique à compter de septembre 2017. Elle servira trois grands objectifs : affirmer encore plus son excellence scientifique dans les hautes technologies, renforcer l’interdisciplinarité au sein des équipes de recherche, et multiplier les passerelles avec la formation. « La recherche de Centrale Lille traite des six enjeux scientifiques, technologiques et sociétaux qui sont au cœur du programme H2020, de l’ANR et de la SRI-SI de la Région des Hauts-de-France : changement climatique, société de l’information, transports intelligents et verts, systèmes urbains durables, énergies propres et santé. Les objectifs, axes de recherche et priorités stratégiques qui viennent d’être formalisés lui donnent la capacité de développer sa recherche dans un continuum allant de la recherche fondamentale à la recherche appliquée et à l’innovation, tout en servant les enjeux du monde socio-économique avec lequel nous interagissons en permanence », explique Philippe Pernod, directeur de la recherche, de la valorisation et de l’innovation de Centrale Lille. Les deux défis majeurs à relever ? L’attractivité et la formation d’ingénieurs-docteurs. La politique scientifique développée à compter de 2017 entend multiplier les passerelles entre formation et recherche au sein de l’école. Plusieurs initiatives ont déjà été lancées pour favoriser la poursuite en thèse des élèves centraliens. Parmi elles, le « Track Recherche » accessible en troisième année du cursus centralien pour inciter un nombre plus grand d’étudiants à poursuivre en thèse en leur donnant la possibilité de commencer leurs travaux de recherche avant la fin de leur cycle ingénieur.

Source: Centrale Lille

Répondre

Saisissez votre commentaire
Saisissez votre nom ici