Repousser le « Jour du dépassement », possible selon WWF

Comment repousser le Jour du dépassement ?

Temps de lecture estimé : 2 minutes

Il est toujours possible de repousser le Jour du dépassement, moment à partir duquel nous avons consommé les ressources que la Terre est capable de renouveler en un an. Pour ce faire, il faut agir. Et vite.

Si tout le monde vivait comme les Français·es, ce fameux Jour du dépassement tomberait jeudi 5 mai. Soit hier. Emmanuel Macron l’a promis : son quinquennat sera écologique ! En témoigne sa volonté de nommer un Premier ministre – ou une Première ministre – qui serait directement chargé·e de la planification écologique. Encore faut-il trouver le bon profil, car pour l’heure, personne ne semble se bousculer au portillon de Matignon.

Un quinquennat pour réussir face à la crise écologique. Voilà l’intitulé de la dernière étude publiée jeudi 5 mai par WWF France. Plus de 70 pages dans lesquelles l’ONG se projette en 2027, à travers divers scénarii. Qui dépendent de notre rapidité et intensité d’action face au réchauffement climatique. Les rapports sur l’environnement se succèdent et les conclusions convergent. Souvenez-nous, le Giec (groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat) le rappelait : l’Humanité dispose de trois ans pour réduire ses émissions de gaz à effet de serre. L’ère du climatosceptiscisme est révolue.

Faire reculer le Jour du dépassement de 25 jours

En France, le Jour du dépassement intervient « trois mois plus tôt qu’à l’échelle mondiale qui tend, désormais, à tomber fin juillet. Autrement dit, le mode de consommation des Français (agriculture, bois, énergie, poisson…) est bien plus gourmand en ressources naturelles que celui de la moyenne de la population mondiale », explique Pierre Canet, de WWF France. Pour rappel, en 1971, la ligne rouge était franchie fin décembre, soit à quelques jours de la fin de l’année. C’était le 7 août en 2010…

Dans son meilleur scénario, que l’ONG a baptisé « Planification écologique », la France pourrait gagner 25 jours et repousser le Jour du dépassement au 30 mai d’ici à 2027. Le nouveau quinquennat d’Emmanuel Macron pourrait donc inverser la tendance. Parmi les recommandations de WWF pour atteindre le scénario optimiste : un financement précis de transition au sein de tous les secteurs. Avec des mesures et objectifs plus « ambitieux qu’actuellement » comme diviser par deux l’utilisation de pesticides, parvenir à 25 % de terres cultivées en bio, réaliser 700 000 rénovations complètes chaque année, soutenir les alternatives à la voiture, faire baisser de 20 % la consommation de protéines animales, accélérer le développement des énergies renouvelables. Entre autres.

Last but… les auteurs de l’étude soutiennent que ce scénario « planification écologique » éviterait au moins « 28 000 décès liés à la pollution aux particules fines PM2,5 » et permettre de passer « de 680 000 emplois soutenus en 2022 à plus de 1,2 million d’emplois directs, indirects et induits soutenus en 2027 ».

Gare au « laisser-aller » !

Deuxième scénario, si l’on suit simplement les « engagements pris », à savoir des objectifs formalisés (stratégie nationale bas-carbone, lois mobilité, alimentation, anti-gaspillage, climat…), notre pays ne gagnerait que deux jours, soit un Jour du dépassement fixé au 7 mai en 2027. Maigre consolation.

En revanche, le troisième scénario de WWF, qui correspond à l’inaction – soit si l’on ignore complètement le réchauffement climatique – le Jour du dépassement arriverait en France encore plus tôt, de deux jours, le 3 mai d’ici à 2027.

Journaliste-Chef de service rédactionnel. Formé en Sorbonne – soit la preuve vivante qu'il ne faut pas « nécessairement » passer par une école de journalisme pour exercer le métier ! Journaliste économique (entreprises, macroéconomie, management, franchise...). Friand de football et politiquement égaré.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.