Temps de lecture estimé : 2 minutes

L’entreprise onepoint, spécialisée dans la transformation numérique des entreprises, a inauguré, jeudi 17 mars, ses nouveaux locaux nantais. Pile pour les vingt ans de la société !

Vingt ans, ça se fête ! En 2002, alors qu’il n’a que 22 ans, David Layani lance onepoint. Aujourd’hui son entreprise réalise 400 millions d’euros de chiffre d’affaires, emploie 3 000 salarié·es et affiche une forte présence à l’international – Canada, Singapour, États-Unis, Australie. Avec un peu d’ambition, on peut faire pas mal de choses. Ultime fierté en date pour onepoint : l’inauguration des nouveaux locaux, au centre de Nantes, rue Lavoisier. Pour célébrer ce nouveau lieu de vie, une journée de conférences et de tables rondes s’est tenue jeudi 17 mars.  EcoRéseau Business y était.

David Layani, président fondateur de onepoint

On vous l’avait présenté dans le n°86 d’EcoRéseau Business. Hyperactif et self-made-man, David Layani quitte le lycée à 16 ans pour intégrer le monde de l’entreprise. En opposition au « reste à ta place » qu’il a souvent entendu durant sa jeunesse, le futur homme d’affaires casse les codes et fonde onepoint à 22 ans. L’entreprise se définit comme un architecte de la transformation des entreprises et de la modernisation de l’État et des acteurs publics. Bref, onepoint accompagne ses clients de bout en bout dans leur transition numérique, de la stratégie à l’exécution technologique.

Un nouveau lieu de vie nantais

L’ex-site industriel, une ancienne ferblanterie, aurait pu devenir un nouveau parc de logements. À l’arrivée, le bâtiment nantais deviendra un nouveau QG de onepoint. L’espace atteint 3 000 m2 et se répartit sur 4 niveaux, avec tout en haut… le fameux rooftop ! Ultra modernes, les locaux abritent un livepoint, un médialab, et un lab d’innovation dédié au prototypage et à l’expérimentation concrète (outils manuels, imprimantes 3D, composants électroniques etc.)

« Nous sommes présents un peu partout en France : Paris, Bordeaux, Toulouse, Nantes, Rennes, Lyon, Aix-en-Provence, mais il nous manque le Nord ! », nous confie le président fondateur de onepoint, David Layani. Alors, bientôt, l’entreprise posera ses valises à Lille, sans doute « fin 2023 », prévoit l’homme d’affaires.

Une journée de conférences

Le 17 mars, les nouveaux locaux ont accueilli plusieurs centaines de personnes, venues assister à une série de conférences et tables rondes. Sur des thématiques variées : R&D et innovation, data & food, intelligence artificielle, urbanisme et nouveaux lieux de travail, transformation cloud ou encore futur du travail.

Last but… une conférence dédiée aux nouveaux enjeux pour l’Europe – armement, défense, énergie, cybersécurité – avec l’intervention de l’ancien ministre des Affaires étrangères Hubert Védrine. L’occasion, évidemment, de revenir sur le conflit russo-ukrainien : « Les Européens vivent dans un monde de bisounours alors qu’ils sont dans Jurassic Park », illustre le spécialiste de géopolitique. Mais cette guerre aura réveillé l’Otan, suffit de constater le réarmement de l’Allemagne. Hubert Védrine insiste : « On ne peut pas élargir l’Otan et avoir une Russie démocratique ! » Surtout, la Russie ne disparaîtra pas, alors il faut, selon l’ancien ministre, réinventer au plus vite une coexistence pacifique. Tant sur le fond que sur la forme… inauguration réussie pour onepoint !

Journaliste-Chef de service rédactionnel. Formé en Sorbonne – soit la preuve vivante qu'il ne faut pas « nécessairement » passer par une école de journalisme pour exercer le métier ! Journaliste économique (entreprises, macroéconomie, management, franchise...). Friand de football et politiquement égaré.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.