Black Friday

Temps de lecture estimé : 2 minutes

Le Black Friday 2022 a lieu ce vendredi 25 novembre, mais les promotions sont déjà effectives depuis plusieurs jours. 

Un peu d’histoire… Le jeudi 24 octobre 1929, la Bourse de New York s’effondrait brutalement. Effet domino, toutes les Bourses mondiales ont suivi et le monde plongeait alors dans l’une des crises financières les plus importantes de son histoire. On parle alors du jeudi noir – black thursday.

Un an plus tard, les commerçants américains, soucieux de remettre l’économie de leur pays sur les bons rails, inventent le Black Friday sans le savoir. Ils proposent des soldes exceptionnels un jour dans l’année. Le quatrième vendredi du mois de novembre. 92 ans plus tard, la tradition perdure…

Une fête traditionnellement américaine

Une journée entière consacrée à la consommation et aux achats, bien un truc d’Américains. Capitalisme, quand tu nous tiens! Mais à sa genèse, le Black Friday s’est greffé à une fête encore plus historique, Thanksgiving. La célébration la plus attendue outre-Atlantique. Chaque année, le dernier jeudi du mois de novembre, les Américains se réunissent en famille autour d’un repas copieux.

Alors le lendemain, quand il est l’heure de retourner travailler, la motivation manque parfois. Dans les années 1950, de plus en plus d’Américains prennent un jour de congé, le lendemain le vendredi, pour aller profiter des promotions et prévoir leurs cadeaux de Noël. Les policiers de Philadelphie parlent alors de vendredi noir tant les rues de la ville se retrouvent bondées et les embouteillages interminables.

Des marques qui flairent le bon coup

Petit à petit, l’invention des petits commerçants américains de 1930 commence à résonner différemment dans les prolifiques cerveaux des businessmen et businesswomen. Et si cette journée, à l’origine prévue pour aider les consommateurs, devenait un outil au profit des entreprises ? Alors au milieu des années soixante, commencent à s’enchaîner les spots TV et les affiches publicitaires. Puis le phénomène s’exporte. Jusque-là très ciblé sur Philadelphie, le Black Friday se démocratise en banlieue puis bien au-delà des frontières de la ville de l’amour fraternel.

Aujourd’hui, près de soixante ans après les premiers démarchages commerciaux, le Black Friday est plus que jamais une opération marketing. Bon nombre d’entreprises misent sur cette journée – et la semaine qui la précède – pour réaliser une partie de leur chiffre d’affaires prévisionnel. C’est surtout le cas pour les entreprises revendeuses de produits high-tech. Les véritables chouchous de ce vendredi noir ! Et sans surprise, en 2021, c’est Amazon qui arrive en tête avec 124 000 recherches dans la section multimédia.

Le Black Friday en France

Bourse de New York, Thanksgiving, Philadelphie… a priori rien ne relie cette tradition à la France. Pourtant, Amazon et Apple démocratisent en 2010 le Black Friday dans l’hexagone. Ah ces Gafam… toujours la bonne idée pour nous faire consommer ! Et souvent des produits dont on n’a parfois absolument pas besoin. Et près de dix ans plus tard la mayonnaise a plus que bien pris – bien qu’il subsiste un débat de société. Selon une enquête menée par Toluna-Harris Interactive, 70 % des cyberacheteurs français comptent participer à la fête ce vendredi 25 novembre. Mais à l’heure où l’inflation se fait plus que jamais ressentir, peut-on vraiment les blâmer ?

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.