Un vin de Bordeaux au… cannabis

Il est une tendance qui séduit de plus en plus : le commerce et la consommation du cannabidiol, ou CBD, une molécule présente dans le chanvre (cannabis). Contrairement au THC, le principe actif et stupéfiant du chanvre, le CBD est autorisé en France et ne provoque pas d’effet psychotrope. Autant dire que ses déclinaisons potentielles ne manquent pas, à l’image du nouveau venu sur le marché : le Burdi W (pour Burdigala Weed), un vin de Bordeaux développé par Raphaël de Pablo. Premier du genre dans un milieu très codifié, le Burdi W détonne. Parce qu’il est un produit transformé par le rajout de cannabidiol, ce n’est juridiquement pas un vin, mais une boisson aromatisée à base de vin. La boisson, qui contient 250 mg de CBD par bouteille et est garantie sans effet secondaire, a obtenu la validation du célèbre œnologue bordelais Michel Rolland : « C’est une boisson que je bois avec plaisir. » À consommer à modération bien sûr, ça reste un peu du vin…

Répondre

Saisissez votre commentaire
Saisissez votre nom ici

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.