L’humain à l’assaut des mystères de la planète rouge

Une nouvelle étape de la conquête spatiale et de l’exploration de Mars a été franchie. Et non des moindres. 46 ans après le programme Viking (1975-1976) de la NASA qui avait mené aux premières images de la surface martienne, les Américain·es ont remis ça avec leur mission mars 2020, lancée le 30 juillet 2020. Ce 18 février à 21 heures 55 (heure de Paris), après « sept minutes de terreur », le Jet Propulsion Laboratory, chargé de la mission, a réussi l’atterrissage du rover Perseverance sur le sol aride de la planète rouge. Un exploit majuscule qui ouvre l’étape d’exploration de la mission. Le but : trouver d’éventuelles traces de vie ancienne sur la surface de Mars, en collectant pendant au moins deux ans jusqu’à une trentaine d’échantillons de roches. Les prélèvements seront par la suite récupérés et rapportés sur terre par une future mission, pas avant 2030. Parmi les espoirs des chercheur·ses et les cibles prioritaires du rover : le cratère Jezero, site d’atterrissage de Perseverance qui pourrait avoir abrité un lac il y a 3,5 milliards d’années. Coût estimé de la mission mars 2020 : 2,5 milliards de dollars. En prime, une écoute du vent martien : https://soundcloud.com/nasa/first-sounds-from-mars-filters-out-rover-self-noise/s-rnjGarHQjxB 

Répondre

Saisissez votre commentaire
Saisissez votre nom ici

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.