Un éclairage UV-C pour neutraliser le virus

L’Université de Boston valide l’efficacité de l’éclairage de Signify contre le Sars-CoV-2

Le leader mondial de l’éclairage, Signify, a développé des sources de lumière UV-C destinées à contribuer au besoin mondial de désinfection de l’air, des surfaces et des objets. Pour vérifier l’efficacité de sa création, Signify s’est associé aux National Emerging Infectious Diseases Laboratories (NEIDL) de l’université de Boston. Et les résultats des recherches sont sans équivoque : l’efficacité des sources de lumière UV-C de Signify sur l’inactivation du Sars-CoV-2 est validée. Les expériences ont consisté en des traitements de matériels irradiés à des doses variables de rayonnement UV-C pour évaluer la capacité d’inactivation dans certaines conditions. En appliquant des doses de 5 mj/cm2 (mégajoules par cm2), la réduction du virus est de 99 % en 6 secondes, pour des doses de 22 mj/cm2, la réduction est de 99,9 % en 25 secondes. Le Dr Anthony Griffiths, qui a dirigé les recherches, explique : « Les résultats de nos tests montrent que, à partir d’une certaine dose de rayonnement UV-C, les virus étaient complètement neutralisés : en quelques secondes, nous ne pouvions plus en détecter aucun. »
Autrement dit, la création de Signify est bel et bien efficace. Forte de sa découverte, et consciente des enjeux, l’entreprise ne compte pas conserver sa technologique pour son usage exclusif. Elle sera à disposition d’autres sociétés d’éclairage, pour participer au « besoin croissant de désinfection ». ABA

Répondre

Saisissez votre commentaire
Saisissez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.