Cette énergie renouvelable par excellence qu’est le solaire continue de fasciner et d’inspirer. Par exemple l’aéronef autonome et électrique PHASA-35 (Persistent High Altitude Solar Aircraft), développé par l’entreprise britannique BAE Systems et sa filiale Prismatic. L’engin, propulsé par l’énergie solaire donc, serait capable de voler toute une année sans poser roue à terre. Le tout grâce à une envergure de 35 mètres, une structure en carbone et des ailes recouvertes de panneaux solaires. Un premier vol-test s’est déroulé sur la base d’essais de l’armée de l’air australienne de Woomera. Concluant, malgré une altitude de seulement deux kilomètres, contre les vingt pour lesquels a été conçu le PHASA 35. L’engin, destiné à voler en pleine stratosphère entre 93 et 145 km/h et moins coûteux à opérer qu’un satellite, se destine à des applications civiles et militaires (surveillance, sécurité, communication, science environnementale, détection de feu de forêts…). Un filon que ne compte pas laisser passer le gouvernement britannique qui demande au secteur de mettre au point son futur système de combat aérien d’ici à 10 ans. 

Répondre

Saisissez votre commentaire
Saisissez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.