Un fournisseur d’accès ne doit pas favoriser des flux par rapport à d’autres. En France, les opérateurs se montrent plutôt respectueux en la matière, mais les associations et le régulateur des télécoms veulent encourager la vigilance de chacun. Wehe va détecter un éventuel bridage de flux, en en comparant un en clair et un autre, chiffré. L’Arcep ‒ Autorité de régulation des communications électroniques et des Postes ‒ soutient activement l’application, participe à l’hébergement de Wehe en France, mais aussi à son adaptation à la situation locale, sa traduction et l’ajout de plusieurs fonctions, dont la possibilité de signaler des anomalies directement.

 

Répondre

Saisissez votre commentaire
Saisissez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.