Des ruches solaires pour sauver les abeilles

L’énergie solaire peut-elle sauver les abeilles ? est un article scientifique paru le 3 août 2018 sur le site de l’Argonne National Laboratory. Une équipe de chercheurs américains propose d’aménager les grandes centrales solaires pour accueillir les insectes pollinisateurs, histoire d’améliorer la rentabilité des champs et de lutter contre la baisse catastrophique des populations d’insectes (environ 75 % des plantes cultivées sont au moins en partie dépendantes de la pollinisation animale et les pratiques agricoles auraient provoqué la disparition de près de 8% des insectes en Europe en 30 ans). Les chercheurs ont étudié la situation  de 2 888 centrales solaires d’une puissance d’au moins 1 mégawatt, soit un parc total de 11 000 km2 réservé aux panneaux solaires, pour y planter des fleurs sauvages, habitat naturel des abeilles. Ces friches fleuries autour des centrales généreraient un rendement supérieur de 1 % et correspondraient à un gain de 6 millions de dollars. Sans compter les externalités positives en matière d’environnement.

Répondre

Saisissez votre commentaire
Saisissez votre nom ici

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.