Un « congé fourrure » pour l’adoption des animaux

Une entreprise américaine de l’État du Minnesota, Nina Hale, a décidé d’accorder un ersatz de congé maternité en cas d’adoption d’un jeune animal de compagnie. Une mesure qui résulte d’un besoin exprimé par nombre de salariés dans l’entreprise qui souhaitaient obtenir quelques jours pour inculquer à la jeune bête des bases d’éducation. Les employés qui prouvent l’achat d’un animal domestique sont susceptibles d’obtenir 11 jours de télétravail (l’équivalent du congé paternité en France). Appellation proposée, furternity leave (« congé fourrure » en quelque sorte).

Répondre

Saisissez votre commentaire
Saisissez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.