Withings, retour à la case départ

Welcome back ! L’entreprise innovante Withings repasse sous giron français. Cofondée par Éric Carrell et experte en objets connectés notamment dans le domaine de la santé et du maintien en forme, l’entreprise avait été rachetée par Nokia en 2016 pour 170 millions d’euros. Le groupe finlandais anticipait à l’époque de l’intégrer à son département objets connectés. Une décision qui n’a finalement pas porté ses fruits, l’entreprise avait même annoncé dans son rapport financier trimestriel en octobre 2017 avoir surévalué les actifs de Withings d’un montant proche des 140 millions d’euros. Depuis, Nokia a décidé de se recentrer sur ses activités dédiées aux entreprises, tout en proposant une licence de sa marque auprès d’industriels qui l’exploitent auprès du grand public. Éric Carrell, qui ne s’était guère montré heureux du rachat de son entreprise par Nokia, s’est ainsi positionné afin de racheter l’entreprise entretemps rebaptisée Digital Health. Une annonce qui devrait rassurer les 219 salariés actuellement en poste sur la pérennité de leur emploi. Si Google et Samsung s’étaient également portés candidats, les dirigeants ont indiqué avoir préféré l’offre de d’Éric Carrell car il était « le mieux positionné, il a fondé et dirigé l’entreprise, il connaît donc très bien son activité. C’était la meilleure solution ». Le montant de la transaction n’est pas encore connu mais devrait être très inférieur au prix d’achat par Nokia. Reste à savoir si Withings/Digital Health va redevenir Withings.

Répondre

Saisissez votre commentaire
Saisissez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.