Vestiaire Collective

Est-ce exagéré de pressentir la plateforme internet spécialisée dans les produits de mode et de luxe d’occasion comme une future licorne ? Certainement pas, tant Sébastien Fabre, PDG et cofondateur de la jeune pousse, a su dès le début marier luxe et seconde main pour attirer une clientèle toujours plus large. L’entreprise qu’il dirige a connu une croissance annuelle supérieure à 70 % depuis sa création en 2009 ; 600 000 articles sont disponibles sur le catalogue en ligne de ce leader européen du luxe d’occasion, pour le plus grand bonheur des six millions de membres. Vestiaire Collective est physiquement implanté à Paris, Londres, Milan, Berlin et aux Etats-Unis. 70 % de ses produits sont livrés à l’étranger, dans 49 pays au total. 70 % des ventes se font sur mobile… De quoi faire pâlir les acteurs de la Fashion Tech à qui il n’a certainement pas échappé que la start-up a encore levé 58 millions d’euros début 2017 auprès de Vitruvian Partners, un fonds britannique qui réalise son premier investissement en France, mais également auprès de ses investisseurs historiques Eurazeo et Idinvest Partners. Ce sont 116 millions d’euros qui ont été réunis depuis la création de la plateforme communautaire qui lorgne du côté de l’Asie-Pacifique pour exporter son modèle. L’ambition de devenir le leader mondial de la mode d’occasion – sacs à main, pendentifs, paires de ballerines, etc., transitent sur cette place de marché qui retient 25 % de commission –, n’est pas utopique pour cette société qui a encore créé 120 emplois en France et à l’étranger. Les 65 % de chiffre d’affaires déjà réalisés hors de France sont un bon indicateur…

Répondre

Saisissez votre commentaire
Saisissez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.