Bagaille Moon Fou, des voiles à bateau révolutionnaires

Le projet est, comme son nom l’indique, un peu fou. Il s’agit de voiles solaires modulables et rigides (SSRS® pour Solar Segmented Rigid Sail). Elles pourront être disponibles pour bateaux à voile mais aussi pour les transports de fret. Cette technologie brevetée de voile rigide solaire est la seule à offrir une possibilité d’autonomie énergétique à 100 % pour pratiquement tous les types et tailles de navires. Un voilier de 31 mètres de long pourra être alimenté par 300 mètres carrés de voile solaire. Les panneaux rechargent le moteur pendant la journée et lui offrent une autonomie de 24 heures en ordre de marche normale. La livraison mondiale est prévue pour mars 2018. Tout a commencé avec un char à voile. Gilles Serre, primé au concours Lépine, avait conçu une voile rigide à variation de surface. Cyril Bécu l’alors contacté pour étudier avec lui la possibilité de créer une voile rigide, en carbone, dotée de capteurs solaires que l’on ouvre ou ferme selon la puissance du vent. Elle a été présentée au salon nautique 2017. Elle permet une navigation avec le vent et surtout un moteur électrique, c’est-à-dire sans vibration ni odeur. Une compagnie de porte-conteneurs s’est intéressée à cette nouvelle forme de propulsion.

Répondre

Saisissez votre commentaire
Saisissez votre nom ici