Mesurer et démultiplier son QIC (quotient d’intelligence créative)

C’est une évidence, le mot est désormais galvaudé. L’innovation est utilisée à toutes les sauces, pour séduire les clients, enthousiasmer les salariés, attirer les investisseurs. Aujourd’hui une simple modification dans l’offre, une légère transformation du produit ou un changement managerial sont d’emblée assimilés à de l’innovation. Car ce mot valise a valeur de sésame pour les sociétés qui veulent entrer dans le cercle des disrupteurs « bankables » dont on parle. En outre, nombre de dirigeants assimilent encore la recherche d’innovation à des méthodes ludiques, parfois puériles d’aimables brainstormings visant plus à resserrer les liens au sein des équipes plutôt qu’à accoucher de nouveaux procédés, concepts, produits ou services répondant à des besoins criants. Si innover consiste bien souvent à mettre les énergies en commun pour trouver des idées et des solutions concrètes – parce qu’à plusieurs on est plus intelligent que seul – il existe des techniques pour encadrer cette quête de nouveauté, ne pas partir dans tous les sens et perdre un temps précieux, comme le livre « L›intelligence créative au-delà du brainstorming » (1) en atteste. Il présente point par point, étape par étape, les conditions, les principes, les règles et les outils de l›intelligence créative, pleinement efficace parce que collective. Le lecteur pourra découvrir le QIC (quotient d›intelligence créative) de son équipe et apprendre à le multiplier collectivement par deux ou même par trois – le faire passer de 50 à 150. Il pourra aussi faire connaissance avec le challenge-storming, et s’entraîner à vaincre la fausse impression qu›il n›y a pas de solution, alors qu›il en existe toujours au moins trois à tous les problèmes. Mettre l’équipe sous le bon stress de la «tension créative» en utilisant le google-storming, se laisser conduire par la sérendipité… sont autant de points au programme de ces deux auteurs spécialistes du sujet, capables même d’étonner ceux qui gravitent dans la créativité depuis des années.

« L’intelligence créative au-delà du brainstorming », de Jean-Louis Swiners, Jean-Michel Briet, éd. Maxima, 2017.

Répondre

Saisissez votre commentaire
Saisissez votre nom ici