Le fauteuil de l’homme augmenté

Numéro 1 mondial de la discipline de tennis-fauteuil, le Français Stéphane Houdet a mis au point sa machine avec des chercheurs et des prothésistes. Un prototype qui a nécessité 20000 heures de travail, qui permet une position plus adaptée à la pratique du sport et pourrait aussi révolutionner le quotidien des personnes handicapées. Le tennisman n’est plus assis, mais à genoux, avec une fesse en appui sur un socle qui pourrait s’apparenter à une selle de vélo. Meilleure circulation sanguine, meilleure digestion, meilleure respiration, meilleure capacité de déplacement… Stéphane Houdet a été contacté par le cabinet du Premier ministre français afin de développer cette innovation et concevoir le nouveau fauteuil de la vie quotidienne. Un bouleversement de la logique qui prédomine depuis 40 ans, consistant à améliorer le fauteuil roulant traditionnel pour l’usage sportif. Ici on s’est demandé dans quelle position le sportif devait être et comment construire un fauteuil qui puisse le satisfaire.

Répondre

Saisissez votre commentaire
Saisissez votre nom ici