Quand Uber uberifie

Attention, disruption (probablement) à l’horizon. Uber, après avoir levé deux millions d’euros, se lancerait dans une nouvelle étape de sa diversification : après les taxis, la livraison de nourriture (UberEats) et la livraison par camions (UberFreight, aux Etats-Unis), voici venu le tour des agents de sécurité et des serveurs, avec Uber Works toujours aux Etats-Unis, plus précisément à Chicago pour une première expérimentation.

Le ton n’a pas changé : les candidats potentiels doivent être préparés à travailler à la demande la nuit, les week-ends et pendant les vacances.

Répondre

Saisissez votre commentaire
Saisissez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.