E-commerce : c’est « e » ou rien

Selon la Fevad (Fédération du e-commerce et de la vente à distance), au premier trimestre 2018, l’e-commerce a augmenté de 13 % par rapport à la même période en 2017. Un marché de 22,8 milliards d’euros pour 334 millions de transactions en ligne. Les entreprises qui proposent des biens ou des services semblent désormais tenues de mettre en place commerce numérique et vente en ligne. Portes d’un marché mondial.

Répondre

Saisissez votre commentaire
Saisissez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.