Investir dans les start-up africaines

En 2010, on ne recensait qu’une dizaine d’incubateurs sur tout le continent africain. La Banque mondiale compte désormais 443 incubateurs. Selon le fonds d’investissement Partech Ventures, 128 opérations de levées de fonds ont pris place en 2017 qui s’élèvent à 560 millions de dollars, avec l’énergie, la santé et l’éducation comme domaines de prédilection des start-up africaines. Selon une étude du cabinet Deloitte, plus d’un Africain sur deux sera propriétaire d’un smartphone en 2020, soit 660 millions de personnes. La numérisation de l’Afrique pérennisera et fera éclore… les incubateurs.

Répondre

Saisissez votre commentaire
Saisissez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.