Le baromètre des jeunes et des start-up

Le baromètre Grand Public Viva Technology Ipsos 2018 rend visibles et lisibles les relations des jeunes avec les start-up dans quatre pays : Etats-Unis, Allemagne, France et Royaume-Uni. La France est le premier utilisateur de services et de produits de start-up (60 % des moins de 35 ans). Les jeunes se disent d’ailleurs motivés pour travailler en start-up à hauteur de 63 %, tandis que 42 % sont prêts à investir dans le développement d’un projet. Le salariat traditionnel ou le fonctionnariat sont en peine car 48 % des moins de 35 ans envisagent de créer leur propre start-up ; reste le plus difficile, trouver l’idée et bien la faire germer. Autre information importante, la parité ne semble plus poser de problème dans le monde des start-up puisque 63 % des jeunes femmes accepteraient de travailler pour une start-up.

Répondre

Saisissez votre commentaire
Saisissez votre nom ici

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.