Trois questions à Laurent Baccouche, commissaire général du salon des entrepreneurs

Quelles seront les nouveautés du 25ème Salon des entrepreneurs ?

Le salon permet aux visiteurs de franchir des étapes-clés dans l’histoire de leur entreprise. Tous les acteurs sont présents. L’essentiel est d’aider à grandir, à franchir plus rapidement des caps. Le salon est un accélérateur de projets. 25 millions d’euros sont à lever à l’occasion du Marathon Pitch. Sur deux jours, on peut rencontrer des experts et partager avec des pairs. 90 % des problèmes d’entrepreneurs peuvent être résolus par d’autres entrepreneurs. En préparant sa visite, on repart avec des solutions, de nouveaux collaborateurs, des moyens de développer son chiffre d’affaires. Le salon est un bain de jouvence duquel on ressort boosté avec l’envie de continuer.

Qu’est-ce qui permet à l’entrepreneur d’être plus optimiste en 2018 ?

L’environnement actuel est favorable à l’entreprise. La révolution numérique, le serviciel, le Made in France… sont autant de marchés à repenser. Les indépendants et les start-up répondent à l’offre de manière agile. Les statuts sont simplifiés et le financement est disponible.

Quelles seront les caractéristiques de l’entreprenariat dans les années à venir ?

Mieux produire et mieux entreprendre sont les tendances de fond qui traversent l’entrepreneuriat. La recherche de la qualité fonctionne avec la volonté de remettre du sens dans le travail. On préfère le retour au métier plutôt que l’accomplissement d’une fonction abstraite. L’important est de mettre en avant ses savoir-faire et de s’épanouir.

Salon des entrepreneurs, l’événement n°1 des créateurs, start-up et dirigeants d’entreprises
7 & 8 février 2018
Palais des Congrès – Paris

Répondre

Saisissez votre commentaire
Saisissez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.