Le porte-monnaie bientôt inutile ? Vers la fin du cash…

Les jeunes générations ne sont pas attachées à l’argent liquide. Les ados ont une carte de crédit et font leurs achats sur l’Internet. L’arrivée du paiement sans contact (dont le plafond atteint désormais 30 euros) n’incite guère à compter les piécettes pour faire l’appoint. Néanmoins, l’argent liquide est encore le moyen d’échange de 85 % du volume des transactions en France. Mais, la monnaie fiduciaire peut susciter bien des convoitises et conduire à des dérives… En Europe, les Suédois sont prêts à se passer des grosses coupures et à accepter une société sans cash. La contrepartie de la fin du cash serait une traçabilité parfaite de toutes les transactions privées, ainsi qu’une dépendance absolue au numérique. Malgré cela, il semblerait que cette solution soit celle vers laquelle le monde s’achemine, chaque pays à son rythme. Dans un avenir assez proche, on s’inquiète dès lors du succès de l’Opération Pièces Jaunes lancée en 1990 par la Fondation des Hôpitaux de Paris, puis rapidement présidée par Bernadette Chirac.

Répondre

Saisissez votre commentaire
Saisissez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.