Réforme du travail et télétravail

Les ordonnances Macron s’inscrivent dans la lignée des chartes relatives au télétravail rédigées par les employeurs. Selon Muriel Pénicaud, ministre du Travail, 61% des salariés se disent tentés par le télétravail. En France, 17% des salariés travaillent depuis chez eux. Les ordonnances du 31 août encadrent mieux les conditions du télétravail. Le salarié est juridiquement protégé. Par exemple, l’accident de travail à domicile est désormais reconnu. De plus, quand il est matériellement possible, le télétravail est accepté d’office. C’est à l’employeur de justifier son refus, le cas échéant. Le télétravail séduit de plus en plus de PME soucieuses du bien-être de leurs salariés. Le taux d’arrêts maladie baisse significativement pour les entreprises qui mettent en place le télétravail. Se pose encore la question du temps de travail à domicile, du home office, de la solitude et de la déconnexion. BCD Travel France, agence de voyages d’affaires, met en place une méthode de management virtuel pour ses cadres. Après le management humain, le management 2.0.

Répondre

Saisissez votre commentaire
Saisissez votre nom ici