Bien pitcher son entreprise

Personne ne somnole dans le public. Convaincre et persuader en un temps record. Contraindre l’auditoire à assentir au propos. Du rythme ! Il s’agit de lever des fonds sans les extorquer. Les start-up comme les PME se perfectionnent dans la présentation éclair et le storytelling. Quelques astuces : ne pas se perdre dans un dédale de détails techniques, être sur la retenue, éviter de trop embellir la réalité de l’entreprise, connaître parfaitement son marché et le public à qui l’on s’adresse. Au début du pitch, mieux vaut ne pas présenter l’entreprise, mais partir du problème que celle-ci résout, des solutions ou des innovations qu’elle apporte. Evidemment, garder le sourire et être disponible. Filer une anecdote pendant la présentation et investir subjectivement le propos, sans tomber dans le pathos. Le pitch repose sur l’art délicat de la mesure. Les 12 finalistes du Prix EDF Pulse qui porte sur l’habitat, la ville, le bien-être, reçoivent un coaching sur mesure, notamment pour le pitch et la communication, tant ces domaines sont devenus importants dans le monde de l’entreprise.

Répondre

Saisissez votre commentaire
Saisissez votre nom ici