Malgré les taux bas, les petites entreprises accèdent plus difficilement au crédit

D’après les données de la Banque de France, les taux bas poussent les entreprises à s’endetter. En février, les encours des crédits aux PME progressaient de 2,8% sur un an, tandis qu’en mars, l’encours des crédits aux équipements affichait une hausse de 6,3% sur les douze derniers mois. Les très petites entreprises ne profitent cependant pas de cette tendance. Les TPE de moins de dix salariés n’ont obtenu un crédit que dans 82% des cas contre 85% fin 2016. Le nombre de crédits de trésorerie accordés à des TPE pour financer l’exploitation de l’entreprise a, lui aussi, reculé, passant de 70% à fin 2016 à 66% début 2017. Les PME en revanche ont les faveurs des banques : au premier trimestre 2017, elles ont obtenu un crédit d’investissement dans 94% des cas. Une tendance qui s’explique par la fragilité structurelle des petites entreprises, et qui pousse certaines régions à mettre en place des fonds de garantie pour permettre à ces petites pousses de débloquer leur prêt.

Répondre

Saisissez votre commentaire
Saisissez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.