Comme…

• L’organisation des chaînes logistiques basées sur les combustibles fossiles, le transport par bateau et par avion,

• Imprimantes 3D, intelligence artificielle et robots augurent d’une mondialisation complètement repensée. La combinaison de telles technologies rend possible que « des robots commandés par des femmes de ménage basées en Pologne nettoient une chambre d’hôtel à Londres ».

• Le coronavirus devrait pousser les entreprises à « faire le grand saut qu’elles n’ont pas eu le courage de faire jusqu’à présent. La rupture des chaînes d’approvisionnement et le confinement des foyers font apparaître nettement plus attrayante l’idée d’une quatrième révolution industrielle, si l’on fait le choix de l’appeler ainsi ». 

Répondre

Saisissez votre commentaire
Saisissez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.