Maison Fey, cordouanier depuis 110 ans

Naissance

1910, création de l’entreprise artisanale de gainerie d’ameublement et doreur sur cuir dans le quartier du Faubourg Saint-Antoine. Ses métiers d’origine : la gainerie et le gaufrage sur cuir pour réaliser des panneaux du type cuir de Cordoue. Au fil des époques, les savoir-faire évoluent et les gammes se diversifient pour répondre à des clientèles variées. Aujourd’hui, elle compte parmi les très rares cordouaniers du monde.

Histoire

La Maison Fey est créée et dirigée par la Famille Fey de 1910 à 2011. Trois générations de gainiers s’y succèdent, chacun apporte et développe ses techniques, ses innovations, ses clients. En 1995, lors de la création du prestigieux Viaduc des Arts, l’entreprise déménage au 15 avenue Daumesnil, dans le 12e arrondissement parisien. La Maison, qui travaille pour des particuliers et des professionnels décorateurs, agenceurs, ébénistes ou galeristes, est détentrice du label Entreprise du Patrimoine vivant depuis sa création en 2007. Une consécration ! Ce fameux label, décerné pour cinq ans par les ministères de l’Économie et des Finances et la Culture, est réservé aux entreprises détentrices d’un savoir-faire artisanal manuel d’exception, fabriquant en France.

Aujourd’hui

Au départ en retraite de la 3e génération, en septembre 2011, Fabienne Saligue, ancienne consultante, élevée dans l’arrière-boutique de la bijouterie-horlogerie familiale de son arrière-grand père, rachète Maison Fey et entreprend de la faire évoluer vers une Maison résolument tournée vers le xxie siècle. En novembre 2012, elle déménage l’atelier de Grandcamp en Normandie vers la Garenne-Colombes en région parisienne. Et multiplie les salons professionnels en France, à Miami et à Londres. L’intégralité de la production est réalisée en Île-de-France à son atelier showroom ou dans son atelier de fabrication près de la Défense. Parce qu’elle se dit elle-même privée de l’« intelligence de la main », Fabienne Saligue travaille avec un « homme clé », depuis 12 ans dans l’entreprise qui reste une TPE de moins de 10 salariés ! Les résultats sont là, avec près de 700 Keuros de chiffre d’affaires. Unique : une aussi large palette de métiers liés au cuir qui monte encore en gamme avec le lancement de nouvelles interprétations du cuir de Cordoue et de nouvelles façons exclusives de travailler le cuir en gainerie. À l’international, Maison Fey travaille pour l’Europe, les États-Unis, la Russie ou le Moyen-Orient. Et c’est Fabienne Saligue elle-même, depuis Paris, qui gère l’export, quand elle n’expose pas à Londres ou Miami. Le bouche-à-oreille fonctionne bien : un contrat en Russie vient de tomber grâce à un décorateur français établi là-bas !

Travailler avec le gotha
Les projets intéressent aussi bien des résidences privées, des hôtels, des palaces 5 étoiles en France et à l’étranger, des boutiques internationales de luxe, des yachts ou des jets privés. On citera parmi sa clientèle Le Mobilier national, la préfecture de Paris, de nombreux ministères, des architectes, designers et décorateurs d’intérieur de renom – Philippe Starck, Pierre-Yves Rochon ou Jacques Garcia. Maison Fey a notamment réalisé la partie cuir d’une réplique du Petit Trianon en Californie, collaboré avec le Ritz, le Crillon ou le Peninsula à Paris, ou encore avec un milliardaire pour un projet de résidence au Texas et pour un bureau au Moyen-Orient ! Le cuir de bureau avec un tour doré, le cuir de Cordoue brodé main, les faux livres ou encore le cuir reconstitué gaufré font des émules partout dans le monde.

Répondre

Saisissez votre commentaire
Saisissez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.