Une entreprise sans chefs

Le constat

On connaît l’importance du travail en équipe, de l’autonomie et de la confiance pour favoriser le bien-être au travail.

L’idée

Aller encore plus loin que le modèle agile avec le modèle « bêta » qui rend les salariés auto-organisés et 100 % autonomes. DCMN, spécialiste de growth marketing, a mis en place ce modèle dans ses équipes. La nouvelle structure met fin à la logique top-down des hiérarchies traditionnelles (appelées alpha). Les collaborateurs sont vus comme de véritables entrepreneurs. Ils gardent une « maîtrise totale de leurs budgets, une pleine autonomie au travail, la liberté de gérer leur temps comme ils le souhaitent et même des congés illimités, tout en assumant toutes les responsabilités d’un chef d’entreprise », explique Matthias Riedl, co-fondateur et chief growth officer de DCMN. Concrètement, les équipes ont le pouvoir de prendre toutes les décisions stratégiques elles-mêmes sans passer par un manager ou un supérieur puisqu’il n’y a plus de chefs. Les intitulés de poste ont été supprimés en interne, tout le monde sur un pied d’égalité. Quelles que soient leurs fonctions, toutes les équipes sont alignées sur la même vision et la même mission.

Répondre

Saisissez votre commentaire
Saisissez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.