Livre blanc : l’IA révolutionne les compétences

L’Association française de la relation client et le groupe Kea, conseil en direction générale, ont voulu savoir : l’intelligence artificielle va forcément bousculer les compétences des cerveaux organiques… Mais comment les chefs d’entreprise appréhendent-ils cette remise en cause accélérée de leur vision de l’entreprise ? Kea & Partners et Tilt Ideas ont interrogé 89 professionnels d’entreprises adhérentes à l’AFRC, tous secteurs confondus, entre juillet et septembre 2018. En substance : 93 % des dirigeants estiment que la révolution des compétences est une opportunité pour leur entreprise, 96 % y voient un atout pour rester compétitif et

82 % la ressentent comme un levier pour être une marque employeur attractive. Mais… 8 % seulement « estiment que leur organisation est vraiment prête à affronter cet enjeu majeur ». Moralité :

« L’intelligence artificielle va indiscutablement bouleverser les compétences des équipes qui

doivent apprendre à développer leur intelligence émotionnelle, mais également celles des managers qui vont passer d’un management “consommateur de talents” à un management “développeur de talents”. » À la clé, la fonction RH. Elle doit se réinventer.

Répondre

Saisissez votre commentaire
Saisissez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.