Little Corner, pub en petit coin

On le savait depuis Vespasien, mais la start-up Little Corner le confirme : l’argent n’a (définitivement) pas d’odeur. Little Corner a déjà installé 2 000 écrans dans 600 « lieux dits d’aisance » et remarque que le taux de mémorisation du message à 3 jours est de 85 %. Dans une société consumériste, Little Corner veut que la publicité dispose d’un trône, qu’elle soit absolument omniprésente et que son règne vienne. Rimbaud : « L’été surtout, vaincu, stupide, il était entêté à se renfermer dans la fraîcheur des latrines : il pensait là, tranquille et livrant ses narines » (Les poètes de sept ans)

Répondre

Saisissez votre commentaire
Saisissez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.