Du rabe bio à la cantoche

Audrey Pulvar, présidente de la Fondation pour la nature et l’homme, propose de mettre en place un bonus pour les cantines scolaires et les restaurants collectifs qui projettent de passer à l’alimentation biologique.  ce jour, seulement 4 % des produits servis dans les cantines sont bio. Pour renverser la tendance, 20 euros par enfant seraient reversés aux établissements scolaires pendant trois ans, soit environ 300 millions d’euros.

Répondre

Saisissez votre commentaire
Saisissez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.