Journée de la Fraternité en France

La Fabrique Spinoza publie un baromètre de la cohésion sociale à l’occasion de la première Journée internationale du vivre ensemble en paix organisée par l’ONU. 14 organisations, dont la Fabrique Spinoza, se sont constituées en un collectif : le Labo de la Fraternité. L’essentiel est de faire en sorte que les principes républicains ne soient pas des idéaux désincarnés, mais se réalisent concrètement au quotidien. Selon le Baromètre de la Fraternité (réalisé par OpinionWay), le premier qualificatif qui s’applique à la France est « diversité » (85 %), devant « générosité » à égalité avec « liberté » (68 %). La diversité se comprend surtout en termes d’origines ethniques (47 %), d’origines culturelles (44 %) et d’origines sociales (35 %). La diversité au sens large est comprise comme une bonne chose par 76 % des sondés. Toutefois, si cette même diversité est également perçue comme enrichissante pour les individus (72 %) et signe de l’ouverture de la société sur le monde (71 %), elle est aussi interprétée comme la cause de problèmes et de conflits (69 %). Pour beaucoup, la cohésion sociale est encore un sujet de crispation, notamment autour des enjeux de la diversité culturelle.

Répondre

Saisissez votre commentaire
Saisissez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.