Atalante, un exosquelette pour faire remarcher les paralysés

La société Wandercraft vient de mettre au point un exosquelette qui simule les situations de déséquilibre permanent de la marche et offre à des malades en fauteuil roulant la possibilité de remarcher. Le robot marcheur tient lieu d’organes de la motricité pour les membres inférieurs. Atalante est le premier robot qui libère les bras pendant la marche (contrairement à son ancêtre, le fauteuil roulant). L’homme, à la différence des autres grands singes, est le seul à avoir les mains libres, c’est-à-dire que ses mains ne lui servent pas à maintenir l’équilibre pendant la marche. Ainsi, avec Atalante, les patients pourraient de nouveau marcher en faisant tout autre chose avec leurs mains. Cet exosquelette ne sera d’abord mis en circulation que dans les cliniques et les milieux médicaux. Grâce à une importante levée de fonds, Wandercraft pourra reprendre et développer ses expérimentations à partir de février 2018. On espère que cette première mondiale se démocratisera et franchira les portes des foyers des particuliers.

Répondre

Saisissez votre commentaire
Saisissez votre nom ici

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.