La voiture devient has-been chez les jeunes

James Dean, Françoise Sagan, le chanteur Christophe ont fait l’éloge de la fougue de la jeunesse en même temps que celui de la voiture. La voiture était symbole d’aventure, de vitesse grisante et de liberté. Aujourd’hui, les 16-24 ans boudent les véhicules motorisés. De 2011 à 2016, le nombre de voitures assurées chez les jeunes est passé de 219 000 à 188 000. En 5 ans, leur nombre a baissé de 14 %. Les raisons invoquées peuvent être multiples : plus grande compréhension des problèmes environnementaux, développement du covoiturage et de l’économie collaborative, refus des dépenses somptuaires pour l’achat et l’entretien d’une voiture. A l’inverse, chez les plus de 65 ans, la hausse du nombre de véhicules est de 32,5 %. La start-up LESS vient de lever 16 millions d’euros pour mettre au point une application dédiée au covoiturage de courte distance en milieu urbain. Démarrage sur les chapeaux de roues prévu en janvier 2018 où il s’agira d’abord de désengorger la Capitale, avant de s’étendre à toute la France.

Répondre

Saisissez votre commentaire
Saisissez votre nom ici