Navya, taxis autonomes et électriques à Paris et à Lyon

Y a-t-il un pilote dans la voiture ? La réponse est non. Non, en quelque sorte… Le taxi est effectivement conduit, mais par une intelligence artificielle. Au troisième trimestre 2018, la start-up Navya devrait mettre en service le taxi sans chauffeur, premier robot-taxi du monde. Chaque véhicule, 100 % électrique, coûte 250 000 euros. L’autonom Cab peut rouler jusqu’à 90 km/h, proposer une visite guidée de la ville ou diffuser une play-list aux six passagers. Décongestionner les grands centres urbains, l’idée a le vent en poupe. Le rêve est même nécessaire. Peut-être que le robot-taxi et l’I.A. permettront de réaliser une partie de cet idéal.

Répondre

Saisissez votre commentaire
Saisissez votre nom ici