Un fauteuil roulant Made In France !

« C’est plus qu’une entreprise, c’est un projet de vie », nous explique Edouard Detrez, le fondateur du Fauteuil Roulant Français. Lui-même infirme moteur cérébral et en fauteuil roulant depuis plus de 20 ans, l’idée lui est venue lorsqu’il a voulu s’équiper d’un nouveau fauteuil, il y a un peu plus de deux ans, de lancer une marque de fauteuils roulants actifs made in France. Il faut dire que les fauteuils roulants sont aujourd’hui financés en partie par la Sécurité sociale et les Maisons départementales des personnes handicapées (MDPH), alors que les constructeurs sont principalement étrangers. Et, conscients de la particularité du marché français et de ses aides sociales, ces derniers n’hésitent pas à gonfler leurs prix. Edouard a ainsi déposé les statuts de sa société en août 2015, et, armé d’un logo designé par Le Slip Français, a déjà vendu 50 modèles de fauteuils actifs, ou encore sportifs, qui permettent de donner le choix à l’utilisateur d’acheter français. Un produit conçu intégralement dans le sud-ouest de la France, et proposé à des prix compétitifs. Le fondateur en est convaincu, s’il s’adresse à une niche, il y a un marché pour le Fauteuil Roulant Français, et pour sa déclinaison sportive : « En France, il y a malheureusement 5000 nouveaux paraplégiques chaque année, dont la moyenne d’âge est de 28 ans. Lorsqu’ils s’équipent, ils n’achètent pas un, mais deux fauteuils, car ils se remettent généralement au sport ». Une raison pour laquelle l’entreprise cherche à réaliser des partenariats avec des sportifs de haut niveau, qui accueillent d’ailleurs l’initiative avec enthousiasme. « On fabrique un fauteuil, c’est reconnu comme un matériel médical, mais ce n’est pas pour cela que cela doit être moche ! », complète l’entrepreneur. Une belle aventure familiale également puisque ses deux frères l’accompagnent dans cette initiative, où ils font face, comme tout entrepreneur, aux difficultés de se lancer, mais s’enthousiasment de voir que certaines commandes arrivent même de Suisse ! Prometteuse, l’entreprise est actuellement en train de préparer une levée de fonds d’amorçage avec KPMG. Une aventure qui dépasse l’entrepreneuriat pour Edouard, qui conclue avec humour : « Tout le monde sait que s’insérer dans l’emploi n’est pas facile quand on est en situation de handicap, avec le Fauteuil Roulant Français, nous avons la possibilité de construire quelque chose qui roule ! »

Répondre

Saisissez votre commentaire
Saisissez votre nom ici