Des défis solidaires pour entrepreneurs

Une quarantaine d’entrepreneurs issus des banlieues parisiennes ont répondu début avril à l’appel lancé par Positive Planet afin d’organiser un déjeuner pour 500 migrants, Porte de la Chapelle à Paris. Pour mener à bien ce projet qui a pris la forme d’un couscous géant, nommé « L’Union fait la France », Positive Planet s’est entourée de l’association Utopia 56 et du centre d’accueil de migrants. Celui-ci clôturait une série de cinq défis lancés par l’association à des entrepreneurs dans la France entière. Celle-ci a, en effet, d’abord réuni des entrepreneurs à Marseille autour d’un défi écologique via l’aménagement d’un jardin partagé au sein de l’association Les Petits Frères des Pauvres. Direction Lyon, ensuite, pour un défi « Emploi » où des entrepreneuses ou futures entrepreneuses lyonnaises, en réinsertion professionnelle, ont eu le droit à du coaching personnel, mais ont également pu participer à des ateliers « confiance en soi » ou CV.

A Poissy, le troisième défi a rassemblé des entrepreneurs autour de la thématique de la santé, et a constitué à rénover le service mère-enfant du centre hospitalier de la ville. Avant dernière étape au Havre enfin, où l’éducation était à l’honneur pour les entrepreneurs qui ont collecté puis distribué des livres et des fournitures scolaires à des enfants démunis. Cinq défis qui se sont révélés être un succès pour cette association, dont le but est de favoriser la réussite des quartiers prioritaires. Preuve est faite, une fois de plus, que si entrepreneur et solidaire ne riment pas, ils s’accordent parfaitement.

Répondre

Saisissez votre commentaire
Saisissez votre nom ici