« Fuyez le diamant papier ! »

Trois questions à Christèle Biganzoli, fondatrice et directrice générale de Ritchee, une plate-forme de conseil en gestion de patrimoine.

Pourquoi vous intéressez-vous aux placements insolites ?

Depuis quelques mois, nous observons un regain d’intérêt très net des investisseurs pour les placements originaux, comme le vin, les voitures de collection, l’art ou encore… les vaches laitières. Cette demande accrue s’explique d’une part par la volatilité de la Bourse et par l’excès d’épargne de certains lié à la pandémie. En tout état de cause, nous tâchons d’apporter à nos clients du réalisme afin qu’ils ne s’embringuent pas dans des placements ruineux ou dangereux.

Quelles sont les demandes de conseils les plus fréquents sur ce segment de marché ?

Je distingue deux grandes familles d’investissement dans l’insolite. La première est l’investissement passion. Il peut s’agir de vins, de voitures de collection, d’art ou de cartes Pokemon. Nous conseillons de garder la tête froide et, comme au Casino, de commencer petit et ne pas dépenser plus que ce que l’on est prêt à perdre. Nous recommandons de ne pas investir plus de 5 à 10 % de son patrimoine. La cotation sur la plupart de ces marchés n’existe pas. Les transactions sont de gré à gré. Dès lors, l’investisseur doit étudier le marché avant de s’y jeter, notamment pour la revente. L’autre famille est l’investissement opportuniste. Souvent, l’épargnant ne connaît rien au sujet mais en a juste entendu parler. Il peut s’agir d’un bien à l’étranger, du diamant ou encore de vaches laitières. Dans ce cas, il faut redoubler de prudence, bien comprendre les mécanismes de ces marchés et leurs sous-jacents. De surcroît, il faut bien appréhender les risques et les arnaques. Ainsi, un troupeau de vaches laitières est annoncé rapporter 7 ou 9 % par an, mais les rendements élevés sont toujours liés à des risques élevés qui ne sont pas neutres : risque de l’exploitation, risque lié au cheptel, risque lié au distributeur.

Quels placements doivent susciter la méfiance ?

Naturellement ceux qui proposent des rendements hors normes et sans risque et encore plus lorsqu’ils sont proposés par démarchages. Privilégiez un distributeur homologué par l’AMF. Dans le doute, il faut contacter Épargne Infos Services au 01 53 45 62 00 qui répertorie les sociétés autorisées et pointe les arnaques. Par exemple, il faut fuir comme la peste le diamant papier qui se résume le plus souvent à une pyramide de Ponzi.

Répondre

Saisissez votre commentaire
Saisissez votre nom ici

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.