La Banque de France détient près de 20 % de la dette de l’Etat.

Selon la Banque de France, celle-ci détient aujourd’hui 20 % de la dette de l’Etat contre moins de 5 % à fin 2014. Une conséquence des mesures exceptionnelles de rachat de dette publique en Europe voulu par la BCE, que la Banque de France a donc appliqué sur la dette française. Quant aux détenteurs étrangers de dette française, ils ne détiennent plus que 55,1 % de la dette à fin 2017, contre près de 68 % à fin 2009.

Répondre

Saisissez votre commentaire
Saisissez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.