Les prélèvements sociaux revus à la hausse

La Contribution sociale généralisée (CSG) applicable aux gains tirés des revenus du patrimoine et de placement augmentera de 1,7 point et passera ainsi de 8,2 à 9,9%, au 1er janvier prochain, si le projet de loi de financement de la Sécurité sociale pour 2018 est voté en l’état. En conséquence, le taux des prélèvements sociaux applicable aux revenus du capital (revenus fonciers, plus-values mobilières et immobilières, revenus de l’épargne salariale, etc.) qui comprennent la CSG, mais aussi la Contribution au remboursement de la dette sociale (CRDS) de 0,50%, le prélèvement de solidarité de 2%, le prélèvement social de 4,5% et la contribution additionnelle de 0,3%, sera porté, au total, à 17,2%, contre 15,5% actuellement.

Répondre

Saisissez votre commentaire
Saisissez votre nom ici